• Vous êtes ici :
  • Accueil
  • > Sauver la lavande en Provence !

Sauver la lavande en Provence !

Zoom sur un projet financé par l’Europe et la Région Sud

Mycolav : une solution agro-écologique à l’étude face au dépérissement de la lavande en Provence

Le projet Mycolav vise à trouver des solutions durables pour la culture de la lavande (Lavandula angustifolia) et du lavandin (Lavandula hybrida). La stratégie de recherche retenue est basée sur l’utilisation de techniques d'ingénierie écologique telle que la mycorhization contrôlée, bénéfique au développement d'une agriculture moins polluante pour l'environnement et dont les produits sont exempts de résidus chimiques. Il rassemble :

  • l’Université Européenne des Saveurs et des Senteurs (UESS), qui pilote l’animation scientifique et territoriale du projet,
  • le Centre Régionalisé Interprofessionnel d'Expérimentation en Plantes à Parfum Aromatiques et Médicinales (CRIEPPAM), qui assure la production des variétés de lavandes/ins tolérants, produites sous forme de boutures racinées,
  • le Laboratoire d’Ecologie Alpine (LECA), en charge de l’identification des espèces de champignons mycorhiziens,
  • et la startup MYCOPHYTO, chargée de la production des inocula spécifiques à base de mycorhizes indigènes et qui conduit les process d’inoculation des plants.

MYCOLAV bénéficie du soutien de l’Union européenne et de la Région Sud- Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Coût total : 206 764,78 € - dont 132 329,46 €  de Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER)

 Voir le reportage réalisé par France 3 :

 

Lire le communiqué de presse